Les causes de mouvement ou d'affaissement des fondations

Les effets du réchauffement climatique induit par la hausse du CO2 dans l’atmosphère se font de plus en plus visibles. Plusieurs régions du monde font désormais face à des événements climatiques extrêmes. Et comme les autres, le Québec n’échappe pas à cette réalité.

 

Le climat varie et variera toujours pour des raisons naturelles. Mais il y a de moins en moins de doute: l’influence humaine est une cause dominante du réchauffement planétaire. Ses activités ont largement contribué à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre depuis le début de la révolution industrielle, vers 1750. 

 

On pense entre autres à l’enfouissement des déchets, à certaines pratiques agricoles, à la déforestation, ainsi qu’à certains procédés industriels. Mais surtout, à l'utilisation des combustibles fossiles comme le pétrole, le charbon ou le gaz naturel, qui dégagent du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, un important gaz à effet de serre, imputable à l’activité humaine.

 

Les gaz à effet de serre, dont la vapeur d’eau, le méthane et les CFC font principalement partie, sont tous des gaz qui absorbent à différent degré le rayonnement infrarouge. Or, lorsque la concentration de ces gaz augmente, ils n’arrivent plus à jouer leur rôle, et retiennent davantage la chaleur de la Terre qui, normalement, devrait retourner dans l’espace. Par conséquent, la planète se réchauffe plus qu’elle ne le devrait; et s’ensuit alors un dérèglement du cycle naturel des vents et des précipitations, ainsi que l’augmentation du niveau de la mer.

 

Gaz à effets de serre
 © poilaumenton, Flickr, cc by nc 2.0

L'assèchement des sols est une conséquence directe du réchauffement planétaire. Il s’agit de l’une des principales causes d’affaissement des fondations au Québec.

 

Le changement climatique, principale cause de lassèchement des sols

Aujourd’hui, certains scientifiques s’entendent pour dire que le réchauffement climatique va de plus en plus s’accompagner de périodes de sécheresse dans le futur. En ce qui nous concerne, les sécheresses estivales sont peut-être celles qui causent le plus de soucis, puisqu’elles coïncident avec la période de l’année où la demande en eau est la plus forte. Et comme les précipitations ne répondent pas à la demande, cette situation occasionne souvent de profondes répercussions. 

Les sécheresses affectent non seulement nos vies en dégradant l'environnement par la mauvaise qualité de l'eau, mais augmentent aussi les risques de feux de forêt, en plus d’intensifier l'érosion du sol, par des infestations d'insectes ou encore par des dommages liés à la résistance des sols.

 

Largile, un sol sensible

Les sécheresses répétées des dernières années dans la Belle Province ont eu d’importantes conséquences sur le comportement de certains sols. À titre d’exemple, les nombreux cas de bâtiments dont les fondations ont été affectées par l’assèchement et l’affaissement de sols argileux.

Il faut savoir qu’une grande partie du territoire habité au Québec est constituée de sols argileux déposés dans les anciens lacs et les mers glaciaires lors du dernier épisode de glaciation wisconsinienne. Les dépôts des sols du Québec sont le résultat des phénomènes glaciaires et postglaciaires qui ont eu lieu sur tout le territoire lors des 65 000 dernières années. Le reste du territoire est majoritairement recouvert de till, dépôt géologique également associé à la dernière glaciation et souvent sensible à l'eau et au gel. 

L’argile est un sol à faible granulométrie doté d’une double particularité; il se contracte ou se dilate en fonction de sa teneur en eau. Cela dit, le plancher d’une nappe souterraine est généralement composé d’argile, et lors d’un été exceptionnellement chaud et sec, il peut arriver que l'assèchement progresse en profondeur et atteigne la couche d'argile. Lorsque cette dernière se tarit, l’argile qui a perdu de sa teneur en eau, réagit alors en changeant de volume, en se contractant et en provoquant souvent l’affaissement du sol. Notons que ce processus n'est pas nécessairement réversible; en fait, il est assez rare que le sol à nouveau mouillé reprenne son volume initial, une fois qu’il ait été contracté. 

 

Lurbanisation: facteur dinstabilité du sol 

Les effets de la sécheresse peuvent aussi être aggravés par plusieurs autres facteurs qui contribuent à l'instabilité du sol. L’urbanisation par exemple, participe de plusieurs façons à l'assèchement du sol. De fait, l’assèchement du sol argileux est plus fréquent en ville. Les rues, les trottoirs et les toitures sont autant de surfaces imperméables, qui favorisent le ruissellement des eaux de pluie vers les égouts. Par conséquent, en période de sécheresse, l'eau s'évapore du sol argileux, et celui-ci a difficilement droit aux infiltrations d'eau de pluie.

 

Linfluence des arbres sur la contraction du sol 

Le sol d’argile tend à se contracter lorsqu’il perd de sa teneur en eau. Voilà pourquoi la présence d’arbres qui ont de grands besoins en eau peuvent jouer un rôle dans un scénario d’affaissement du sol.

Un arbre ne devrait jamais se trouver trop près d'une maison; il importe de prévoir une distance entre le bâtiment et l’arbre qui équivaut à la hauteur de l’arbre à maturité. Sinon, il se peut que lorsque les précipitations soient insuffisantes, les racines  des arbres s'étalent rapidement pour aller chercher dans le sol l'humidité dont elles ont besoin. L'extraction en profondeur de l'eau contenue dans le sol fera alors se rétracter l'argile sensible; les fondations en seront nécessairement affectées et finiront par s’affaisser.

 

Un remblai bâclé? 

Un remblai insuffisant, mal compacté ou inadéquat peut très bien être responsable d’un tassement du sol. Rappelons que le prix exorbitant des terrains de qualité ainsi que la rareté de ces derniers obligent souvent des entrepreneurs à construire sur des sols plus instables. Hélas, ces constructions neuves érigées principalement sur des terrains remblayés risquent de subir des dommages structuraux au fil du temps, si quelqu’un dans l’exécution a tourné les coins ronds. Voici les trois causes les plus fréquentes pourquoi un bâtiment peut subir des dommages sur un sol remblayé: 

Demander nos prix avec une soumission gratuite en ligne

Pour en savoir plus sur les pieux

Les causes de mouvement ou d'affaissement des fondations

Les causes

de mouvement ou d'affaissement des fondations

Comment détecter un problème d'affaissement des fondations?

Comment détecter

un problème d'affaissement des fondations?

Stabilisation des fondations de bâtiments sur pieux d'acier

Stabilisation

des fondations de bâtiments sur pieux d'acier

Redressement des fondations sur pieux d'acier

Redressement

des fondations sur pieux d'acier

Pieux d'acier enfoncées hydrauliquement pour fondation de pierres ou de moellons

Pieux d'acier enfoncées

hydrauliquement pour fondation de pierres ou de moellons

Procédure d'installation de pieux d'acier et de béton

Procédure d'installation

de pieux d'acier et de béton

Stabilisation des fondations et installation des pieux pour l'intérieur

Stabilisation

des fondations et installation des pieux pour l'intérieur

Avantages d'un pieutage de fondation

Avantages

d'un pieutage de fondation

Stabilisation partielle ou totale des fondations sur pieux d'acier

Stabilisation partielle

ou totale des fondations sur pieux d'acier

Comment choisir son entrepreneur en pieux de fondation?

Comment choisir

son entrepreneur en pieux de fondation?

Les facteurs liés au prix des pieux d'acier

Les facteurs liés

au prix des pieux d'acier

Les secteurs les plus touchés par l'affaissement des sols

Les secteurs

les plus touchés par l'affaissement des sols

Il y a-t-il des subventions pour l'installation de pieux à la fondation à Montréal?

Il y a-t-il des subventions

pour l'installation de pieux à la fondation à Montréal?